Le Sanglier

 

Page couvertureLe journal «Le Sanglier» est l’organe officiel de l’Association des Familles D’Amours inc.

Toute personne ayant payé sa carte de membre reçoit gratuitement son exemplaire à la maison. Tous les non-membres qui veulent se le procurer peuvent le faire en le commandant à l’Association moyennant un écho de 5.00$ jusqu’à épuisement de la réserve.

Pour votre plaisir et votre information, cliquez sur l’année de votre choix pour avoir accès à certains articles du journal. Cependant, n’hésitez pas  à vous commander une copie afin de profiter de l’ensemble de son contenu.

.

Historique du journal «Le Sanglier»

Dès les premières réunions du conseil d’administration de l’Association des familles D’Amours, il fut question de la création d’un organe de communication pouvant rejoindre et informer les membres. Tout était à faire et chaque personne composant le conseil devait chercher à s’engager dans le domaine où elle pourrait se rendre le plus utile.

Invité à une de nos rencontres, Bernard D’Amours fut interpellé sur la forme que devait prendre notre journal. Il fournit ses impressions et suscita la discussion. Certains optaient pour un feuillet à publication multiple dans l’année, d’autres préféraient un bulletin publié plus d’une fois l’an. Bref, tout le monde avait des idées. Alcide, notre président d’alors, demanda à Bernard s’il voulait s’engager à produire un Bulletin annuel. Celui qui avait consacré beaucoup d’énergie à mettre sur pied l’Association répondit que, compte tenu de ses nombreux engagements et de sa récente promotion à un poste de direction, il devait décliner l’invitation. Toutefois, il s’empressa d’ajouter qu’il lui ferait plaisir de contribuer en écrivant des articles d’intérêt pour les D’Amours.

Chacun se regardait avec un œil interrogateur avec l’intention de décider l’autre à se commettre. Finalement, un certain Gervais D’Amours s’est décidé à le faire, en précisant qu’il s’engageait à la condition expresse qu’Angèle B.-D’Amours partage avec lui cette responsabilité. Un comité fut vite formé. Il était composé des personnes suivantes : Angèle, Bernard, Jean-Marc et Gervais. Un plan de travail fut établi et chacun se vit assigner une tâche de ce dernier. Tous s’interrogeaient sur le nom à donner au journal ? Nous avions établi que la publication serait annuelle et que son lancement se ferait lors de l’assemblée générale. Finalement, nous l’avons nommé «Le Bulletin de Liaison» en attendant le résultat du concours visant à lui trouver un nom représentatif. Vous connaissez le résultat de cet exercice.

Dans le premier numéro du journal de l’Association, un concours avait été lancé pour trouver un nom à l’organe d’information destiné aux membres. Nous voulions un nom court, significatif, symbolique et relié à l’histoire des D’Amours autant que possible. Le Sanglier était né.

Le nom « Le Sanglier » avait été retenu parmi quelques cinquante suggestions et notre devise « Férir jusqu’à mourir » vit très bien avec ce nom.

Nous remercions toutes les personnes participantes et nous félicitons celle qui a fait la suggestion retenue. En outre, nous respectons sa volonté d’anonymat et nous la remercions pour son abnégation

Comme la collaboration constitue la base de toute réalisation, nous pouvons dire qu’elle n’a pas manqué à notre journal. Grâce à cette dernière, «Le Sanglier» s’est amélioré de façon soutenue au cours des années. Malheureusement, le comité s’est dissous en 2004. Les membres qui l’ont quitté avaient tous de bonnes raisons de le faire et l’organisation leur rend hommage. Ils sont un exemple de dévouement et de compétence et le journal leur doit une fière chandelle. Le Sanglier existe encore aujourd’hui grâce à eux.

Rassurez-vous, rien n’est tombé dans le vide et  Réal a repris du service et a fait plus que sa part pour assurer la continuité. Il l’a fait très bien d’ailleurs. Un grand Merci également à l’équipe de correction et montage.

Vous pouvez télécharger les anciens Bulletins depuis 1998 à aujourd’hui