Saviez-vous que

Saviez-vous que la grande famille des d’Amours a des lettres de noblesse?

 

Sources : « Les magistrats du grand conseil au XVIe siècle (1547-1610) », par Camille Trani, publié dans Paris et Île-de-France, Mémoires publiés par la fédération des sociétés archéologiques de Paris et de l’Île-de-France, tome 42, 1991, p. 130.

 

  1. François Damours, maître d’hôtel de Charles VIII, ép. Gabrielle Hennequin.

1.1. Gabriel Damours, seigneur de Serain, conseiller au grand conseil 20 IV 1543, ép. Madeleine Bidault.

1.1.1. Pierre Damours, seigneur de Serain, + 28 XII 1601 conseiller au grand conseil 27 V 1564, conseiller au parlement de Paris 7 IX 1568, conseiller d’État 1594, ép. Jeanne Le Prévost, fille de Jean Le Prévost, seigneur de Malassis, conseiller au parlement de Paris et président aux enquêtes.

1.1.1.1. Gabriel Damours, conseiller au parlement de Paris 1594.

1.1.1.2. Louis Damours, conseiller au châtelet.

1.1.1.3. Augustin Damours, chevalier de Malte.

1.1.1.4. Élisabeth Damours ép. N. de Lauzon de Villiers, conseiller au parlement de Paris.

1.1.2. Jean Damours, seigneur de Serain et de Chauffour, conseiller au parlement de Bretagne.

Jean De Lauzon (père) a épousé Elizabeth d’Amours qui était la sœur du père de Mathieu d’Amours. Ils ont eu un fils qui portait le prénom de Jean.

Ce dernier, Jean De Lauzon, fut gouverneur de la Nouvelle France. Il était donc le cousin de Mathieu d’Amours ainsi que Chartier de Lotbinière lequel avait épousé la sœur de Mathieu qui portait le prénom d’Elizabeth.


Les Filles du roi.

Saviez-vous que : parmi les filles du roi arrivées au XVIIe siècle, figure le nom de Hélène D’Amours.

DAMOURS, Hélène. Fille de feu Nicolas (marchand de chevaux) et de Madeleine SAISON,    de la paroisse St-Laurent, faubourg St-Denis, Paris, en Île-de-France. Elle est née vers 1646. Arrivée à Québec en 1668 et est décédée le 24 juillet 1699 à l’hötel Dieu de Québec. Elle ne savait pas écrire.

Elle ses mariées le 06-08-1668, à Québec, avec Louis FOUCHER dit Laforest (habitant et laboureur), né vers 1637, décédé le 11-05-1685, ne sachant pas signer. C

Contrat de mariage , le 04-08-1668 (Lecomte). Ménage établi à Ste-Anne-de-la-Pérade. 7 enfants. 2e mariage: le 05-06-1686, à Batiscan, avec lsaac LEMIRE, né le 07-11-1650, décédé le 15-03-1717. Ménage établi à Ste-Anne¬de-la-Pérade. 3 enfants. »

Ref :  Landry, Yves – Les filles du roi, Landry, Yves, (Leméac, Montréal, 1992), Page 296.

Voir le document officiel de son arrivée en sol canadien


Dates importantes de la vie de notre ancêtre Mathieu

13 octobre 1651 : Arrivée de Mathieu D’Amours, âgé de 33 ans, célibataire, à Québec. Soldat Français sous Louis XIV.

Arrivée de Élisabeth D’Amours, 39 ans, sœur de Mathieu, épouse de Louis-Théandre Chartier, de Lotbinière, un fils René-Louis, 9 ans, et une fille, Marie-Françoise 4 ans.

30 avril 1652 : Mariage de Mathieu D’Amours, 34 ans et de Marie Marsolet 15 ans.

1653 : Mathieu fait un emprunt de 600 dollars des Jésuites pour acheter une terre à Beaupré pour s’y établir.

Naissance d’un premier fils Nicholas, décédé peu après.

1654 : Mathieu échange sa terre de Beaupré pour une terre à Cap-Rouge, 4 acres sur le Saint Laurent par 12 acres de profondeur. Superficie 48 acres.

1655 : Naissance de Louis de Chaufour, à la résidence de ses grands-parents Marsolet.

1657 : Mathieu D’Amours achète sa première maison à Québec au prix de 750 dollars, son lot mesurait 23 pieds et demi de largeur par 40 pieds de profondeur, sur la rue Sous-le-Fort, au coin de Notre-Dame, qui porte aujourd’hui le No d’enregistrement 2288 dans la basse-ville de Québec. C’est l’endroit même où vous pouvez voir la plaque commémorative que l’association a fait mettre en place grâce à la générosité de nos membres.

1662 : Mathieu est nommé marguillier de sa paroisse, il fait fabriquer la première cloche fondue au Canada.

1663 : Mathieu est nommé membre du conseil souverain et commandant d’un camp volant, composé de 20 soldats Français et de 200 Indiens, disponible pour répondre à l’attaque des ennemis, surtout les Iroquois.

1664 : Naissance de Joseph-Nicholas ?

1665 : Arrivée en Acadie (Maine) de Jean-Vincent d’Abbadie, baron de St Castin, qui deviendra le grand chef des Abénaquis et un grand ami des frères D’Amours, le beau père de Louis 2 fils de Mathieu 2 et de Charlotte D’Amours, fille de Louis 1.

1666 : Mathieu fait construire une maison d’été mesurant 16 par 23 sur sa terre de Cap-Rouge, il avait alors 6 enfants et un serviteur, Pierre Louvigneau âgé de 25 ans.

15/12/1667 : Naissance de Bernard D’Amours, sieur de Plaines.

1669 : Mathieu achète une autre terre de 70 acres, voisine de la sienne à Cap-Rouge.

1670 : Mariage de Marie-Françoise Chartier D’Amours, à Pierre de Joybert, sieur de Soulanges et Marson.

Nomination de Sieur de Soulanges, major des troupes d’Acadie. Commandant du Fort Jemseg, construit par les Anglais, sous Thomas Temple en 1659.

1671 : Naissance de Madeleine D’Amours, fille de Mathieu.

Difficultés financières de Mathieu D’Amours, il emprunte 450 dollars de Charles Aubert de la Chesnaye à 5 % d’intérêt.

1672 : Louis de Frontenac est nommé gouverneur de la Nouvelle France.

23/08/1673 : Naissance de Geneviève D’Amours, fille de Mathieu.

18/08/1673 : Naissance à la maison Française (Gagetown N.-B.) de Louise-Elisabeth Joybert, fille de Marie-Françoise Chartier D’Amours et de Pierre de Joybert.

1674 : Pierre de Joybert est attaqué par les corsaires Hollandais, fait prisonnier et amené à Boston au soin des Anglais. Il fut libéré peu après sur les instances de Frontenac et retourna à Jemseg avec sa famille.

15/06/1675 : Baptême à Québec de Louise -Élisabeth Joybert, parrain Louis de Frontenac, marraine Élisabeth D’Amours.

Mathieu D’Amours est nommé inspecteur et évaluateur des pelletries de castors ainsi que plusieurs autres responsabilités au service du roi, entre autres de goûter et d’apprécier le vin et le tabac pour le commerce.

15/10/1675 : Naissance de Marie-Jaquette D’Amours, fille de Mathieu.

1677 : Mathieu D’Amours obtient les titres de la seigneurie de Matane.

Mathieu emprunte 1 050 dollars de Charles Bazire pour l’achat d’une part dans la goélette (Ste Geneviève)

1678 : Décès de Pierre de Joybert à Jemseg en Acadie et retour de Marie-Françoise Chartier D’Amours à Québec avec sa fille de 5 ans et son fils d’un an.

Mathieu D’Amours est arrêté et emprisonné sur les ordres de Frontenac, pour avoir quitté le port de Québec pour aller à Matane sans sa permission et il fit 60 jours supplémentaire de prison pour avoir écrit des vers moqueurs sur le mur de sa cellule.

07/02/1680 : Naissance de Philippe de la Morandière, fils de Mathieu.

1682 : Frontenac retourne en France.

20/09/1684 : Trois seigneuries sont accordés pour établir ses fils, Louis, Mathieu et René, sur la rivière St Jean. Région bien connue des D’Amours, depuis le séjour de leur cousine Marie-Françoise et de Pierre de Joybert en Acadie de 1670 à 1678.

01/10/1686 : Double mariage de Louis D’Amours et Marguerite Guyon et de Mathieu 2 D’Amours et Louise Guyon.

1686 : Naissance de Charlotte D’Amours, fille de Louis D’Amours et Marguerite Guyon.

1687 : Naissance de Joseph D’Amours, fils de Mathieu 2 D’Amours et de Louise Guyon.

26/01/1688 : Mariage de Charles D’Amours 26 ans à Marie-Françoise Genaple de Bellefond, fille du notaire, avec une dot de 2 250 dollars et un privilège d’héritage de 750 dollars. Trois jours après son mariage, Charles emprunta 810 dollars de Jacques Guyon à 5 % d’intérêt.

1689 : Retour de Frontenac comme gouverneur de la Nouvelle France.

Naissance de Louis D’Amours, fils de Mathieu 2 et de Louise Guyon. C’est lui qui épousera Ursule de St Castin en 1717.

03/10/1689 : Mariage de René de Clignancour à Charlotte-Françoise le Gardeur de Tilly, fils de Charles le Gardeur.

1690 : Mathieu cède la moitié de sa seigneurie de Matane à son fils Charles.

1692 : Naissance de Mathieu 3, fils de Mathieu 2 et de Louise Guyon.

1694 : Naissance de Marie-Josèphe, fille de Louis D’Amours et de marguerite Guyon à Jemseg en Acadie.

1695 : Naissance de Nicholas D’Amours, fils de Mathieu 2 et de Louise Guyon.

Louis d’Amours achète en 1695 un esclave John Gylis lequel jouera un rôle important pour la famille d’Amours en Acadie et à Boston. Louis et sa femme Marguerite Guyon-Després étaient établis à Fort Gemseg, endroit stratégique pour surveiller la rivière St-Jean

07/10/1695 : Décès de Mathieu D’Amours à Québec.

1696 : Naissance de Jean D’Amours, fils de Mathieu 2 et de Louise Guyon.

Grâce à un message dicté par Marguerite Guyon et écrit par John Gyles, la résidence de Louis D’Amours fut épargnée par les Anglais.

Mathieu 2 fils de Mathieu 1 meurt des blessures reçues dans la défense du Fort Nacchouac sur la rivière St Jean en Acadie.

Marie-Judith D’Amours, fille de René entre en religion à l’Hôtel-Dieu de Québec.

1697 : Marie-Angélique D’Amours, entre dans la congrégation Notre-Dame, sous le nom de sœur Ste Ursule.

Décès de Marie-Françoise Chartier D’Amours à Montréal à l’âge de 85 ans.

Décès de Marie-Françoise de Bellefond, épouse de Charles D’Amours

05/09/1697 : Mariage de Bernard D’Amours, fils de Mathieu, 31 ans avec Jeanne le Borgne de Belleisle, 17 ans, à Port-Royal

29/09/1697 : Mariage de Marie-Jaquette D’Amours avec Étienne de Villedonné

1698 : Second mariage de Charles D’Amours en Acadie, âgé de 36 ans, avec Anne Thibodeau, 14 ans, qui lui donna 10 enfants.

24/09/1698 : Mariage de Marguerite D’Amours, 21 ans, fille de Mathieu, avec Sieur de Montigny.

28/11/1698 : Décès de Louis de Frontenac à Québec.

1699 : Décès de Marguerite Guyon, épouse de Louis D’Amours et mère de Marie-Josèphe, future Mme Morpain et Charlotte, future Mme Bernard-Anselme de St Castin. Les 2 orphelines sont adoptées par leur tante Louise Guyon.

Le marquis de Vaudreuil, époux de Louise-Elisabeth de Joybert, est nommé gouverneur de Montréal.

1700 : Marie Marsolet, veuve D’Amours s’en va vivre à Montréal avec sa fille Marie-Jaquette, mariée à Étienne de Villedonné.

1701 : Une grave inondation détruit la plupart des installations des D’Amours sur les bords de la rivière St Jean.

1702 : Début du scandale de Louise Guyon (Mme de Freneuse) et de M de Bonaventure, romance qui va durer 6 ans.

1703 : Mort subite de Marie-Jaquette D’Amours où demeurait sa mère Marie Marsolet à Montréal.

Mort subite de Marguerite D’Amours (la picotte) épouse de sieur de Montigny.

Le marquis de Vaudreuil est nommé gouverneur général de la Nouvelle France.

14/01/1703 : Mariage de Geneviève D’Amours, 30 ans, fille de Mathieu, avec le Capitaine Celoron, veuf, 43 ans.

03/1703 : Décès de Geneviève D’Amours (épidémie de picotte)

1704 : Les Anglais de Boston attaquent de nouveau les établissements des Français sur la rivière St‑Jean. Louis D’Amours est fait prisonnier et amené à Boston et les D’Amours sont définitivement chassés d’Acadie.

1705 : Bernard D’Amours s’établit à St Roch-des-Aulnaies, avec son épouse Jeanne le Borgne.

1706 : Décès de Charlotte-Françoise Le Gardeur, à l’île Jésus au nord de Montréal, épouse de René de Clignancour, laissant 6 enfants âgés entre 1 et 13 ans.

17/01/1708 : Second mariage de Louis D’Amours 52 ans avec Anne Comeau, 23 ans, à Port-Royal.

07/05/1708 : Décès de Louis D’Amours, âgé de 53 ans, sans hériter mâle.

05/1708 : Louise Guyon (Mme de Freneuse) est envoyée à Québec contre son gré. Elle reviendra à Port-Royal envoyée de Vaudreuil en mission spéciale en l’hiver 1711.

13/08/1709 : Mariage de Marie-Josèphe, 15 ans, fille de Louis D’Amours de Jemseg avec le célèbre pirate Pierre Morpain, 23 ans, à Port-Royal. Retiré plus tard à Rochefort avec sa famille, où il décéda en 1749 à 63 ans

1711 : Décès de Jeanne Le Borgne, épouse de Bernard D’Amours

Décès à Montréal de Marie Marsolet, veuve de Mathieu D’Amours.

Le gouverneur de la Nouvelle France, confie à Louise Guyon, la Mme de Freneuse (qui avait causé tant de problèmes à Port-Royal) une mission spéciale pour organiser une expédition pour reprendre Port-Royal aux Anglais. Elle traversa la baie de Fundy en canot d’écorce en plein hiver, pour communiquer avec Bernard-Anselme de St Castin, chef des Abénaquis.

10/11/1713 : La maison de Mathieu D’Amours, sur la rue Sous-le-Fort à Québec, fut vendue à Guillaume Leduc, au prix de 12 725 dollars.

09/12/1716 : Second mariage de Bernard D’Amours 49 ans avec Élisabeth Couillard-Després de St Thomas de Montmagny, qui lui donna 10 enfants entre 1717 et 1736.

1717 : Décès de Bernard-Anselme de St Castin à Pau en France.

Mariage de Louis D’Amours ; fils de Mathieu 2 et d’Ursule de St Castin.

1718 : Naissance e Joseph D’Amours, fils unique de Louis et D’Ursule de St Castin.

12/02/1722 : Mariage de Philippe D’Amours, fils de Mathieu, âgé de 42 ans, avec Madeleine Ménage, veuve de Pierre Gauvereau à Québec.

1726 : Décès de Madeleine Ménage, épouse de Philippe D’Amours.

1727 : Elisabeth-Josèphe Villedonné, fille de Marie-Jaquette D’Amours, entre en religion chez les Ursulines.

13/03/1728 : Second mariage de Philippe D’Amours avec Marie-Louise Juchereau-Duchesnay.

27/02/1734 : Décès de Charlotte D’Amours, veuve de St Castin à Pau.

1747 : Décès de Philippe D’Amours à l’âge de 67 ans, laissant un seul héritier mâle Philippe, qui mourut en 1749.

Mariage de Joseph D’Amours, fils de Louis et d’Ursule de St Castin à Geneviève Roy.

1754 : Naissance de Louis D’Amours, fils de Joseph et de Geneviève Roy, qui retournera à Brest avec sa famille en 1767.

01/10/1759 : Décès de Jean-Baptiste D’Amours à l’Hôtel-Dieu de Québec à la suite des blessures reçues dans la bataille des plaines d’Abraham.

1759 : Joseph D’Amours, fils de Louis D’Amours et d’Ursule de St Castin, est prisonnier des Anglais à Halifax, avec sa mère Ursule, son épouse Geneviève Roy et leurs enfants : Joseph 11 ans, Josenne 10 ans, Paul 8 ans, Louis 5 ans, Marie-Josette 3 ans, Marie-Rose 1 an.

1762 : Naissance de Jean-Vincent D’Amours, fils de Joseph et de Geneviève Roy à Halifax.

1767 : Retour à Brest sur « L’Inconstante » Joseph D’Amours, son épouse Geneviève Roy, ses sept enfants et la grand-mère Ursule, fille de Jean-Vincent de St Castin et d’une mère Abénaquis : Mathilde Madokaand

Note Manuscrite de Ludger : Au nombre des passagers se trouvaient également Françoise Perrez épouse de Pierre turbide, son fils Martin, sa fille Marie. Les autres ?? 144 ans plus tard D’Amour et Turbide sont unis dans le mariage d’Antoine D’Amour et de Graziella Turbide le 21/11/1911.